Cette croissance reste modeste pour la Chine : l'année dernière, l'économie a progressé de 6,1 %. Cette reprise intervient après une contraction historique de l'économie chinoise de 6,8% au premier trimestre, à cause de l'apparition du nouveau coronavirus, qui a obligé la plupart des entreprises à fermer.

Cette contraction sur trois mois était la première depuis que la Chine publie ses résultats trimestriels, c'est-à-dire 1992. La dernière fois que le pays a enregistré un ralentissement économique pendant une année complète, c'était en 1976 au lendemain de la révolution culturelle.

Le premier semestre de 2020 est marqué par une croissance de 1,6%. Selon les analystes, l'économie chinoise est bien en train de se redresser. La Chine, où la pandémie du nouveau coronavirus a pris naissance, a repris le contrôle de l'épidémie. Peu de nouvelles contaminations sont signalées et l'activité économique est en train de se normaliser. Le gouvernement a par ailleurs débloqué d'importants fonds pour soutenir la relance.

Cette croissance reste modeste pour la Chine : l'année dernière, l'économie a progressé de 6,1 %. Cette reprise intervient après une contraction historique de l'économie chinoise de 6,8% au premier trimestre, à cause de l'apparition du nouveau coronavirus, qui a obligé la plupart des entreprises à fermer. Cette contraction sur trois mois était la première depuis que la Chine publie ses résultats trimestriels, c'est-à-dire 1992. La dernière fois que le pays a enregistré un ralentissement économique pendant une année complète, c'était en 1976 au lendemain de la révolution culturelle. Le premier semestre de 2020 est marqué par une croissance de 1,6%. Selon les analystes, l'économie chinoise est bien en train de se redresser. La Chine, où la pandémie du nouveau coronavirus a pris naissance, a repris le contrôle de l'épidémie. Peu de nouvelles contaminations sont signalées et l'activité économique est en train de se normaliser. Le gouvernement a par ailleurs débloqué d'importants fonds pour soutenir la relance.