Le géant européen est en manque de personnel soignant, de techniciens, de profils liés à la logistique mais aussi d'universitaires.

Pour des raisons démographiques, le nombre de travailleurs est attendu en baisse de près de 150.000 personnes cette année outre-Rhin, et cela va s'accentuer dans les prochaines années. En réponse, l'Allemagne doit former des personnes peu qualifiées et des demandeurs d'emploi, permettre aux femmes qui travaillent à temps partiel et qui souhaiteraient travailler davantage de le faire et accueillir davantage de main-d'oeuvre issue de l'immigration. Un problème auquel le prochain gouvernement allemand devra s'attaquer, selon Detlef Scheele.

Le géant européen est en manque de personnel soignant, de techniciens, de profils liés à la logistique mais aussi d'universitaires. Pour des raisons démographiques, le nombre de travailleurs est attendu en baisse de près de 150.000 personnes cette année outre-Rhin, et cela va s'accentuer dans les prochaines années. En réponse, l'Allemagne doit former des personnes peu qualifiées et des demandeurs d'emploi, permettre aux femmes qui travaillent à temps partiel et qui souhaiteraient travailler davantage de le faire et accueillir davantage de main-d'oeuvre issue de l'immigration. Un problème auquel le prochain gouvernement allemand devra s'attaquer, selon Detlef Scheele.