"Simple, clair, équitable et surtout, inévitable à long terme", a affirmé M. Peeters, invité à une leçon inaugurale à l'université de Hasselt. "La Suède, la Norvège, tous les pays scandinaves ont déjà mis en oeuvre ce système", qu'il a lui-même défendu lors des négociations sur le tax shift (virage fiscal).

Le principe du dual income tax est de scinder tous les revenus imposables en deux catégories: "travail et transferts sociaux" d'un côté, "capital au sens large" de l'autre. Les premiers sont imposés de manière progressive, les seconds de manière proportionnelle.

Mais une telle réforme n'est pas pour tout de suite, a-t-il reconnu. "Des avancées ont déjà été réalisées, mais les esprits doivent encore murir", a estimé M. Peeters, visant l'opposition des libéraux à tout cadastre des fortunes.

"Simple, clair, équitable et surtout, inévitable à long terme", a affirmé M. Peeters, invité à une leçon inaugurale à l'université de Hasselt. "La Suède, la Norvège, tous les pays scandinaves ont déjà mis en oeuvre ce système", qu'il a lui-même défendu lors des négociations sur le tax shift (virage fiscal).Le principe du dual income tax est de scinder tous les revenus imposables en deux catégories: "travail et transferts sociaux" d'un côté, "capital au sens large" de l'autre. Les premiers sont imposés de manière progressive, les seconds de manière proportionnelle.Mais une telle réforme n'est pas pour tout de suite, a-t-il reconnu. "Des avancées ont déjà été réalisées, mais les esprits doivent encore murir", a estimé M. Peeters, visant l'opposition des libéraux à tout cadastre des fortunes.