La patronne du FMI s'attend toujours en revanche à une reprise en 2021 à condition que les gouvernements prennent des mesures adéquates et "coordonnées". Elle a par ailleurs souligné le grand besoin de financement pour les pays émergents, avançant le chiffre de 2.500 milliards de dollars.

La patronne du FMI s'attend toujours en revanche à une reprise en 2021 à condition que les gouvernements prennent des mesures adéquates et "coordonnées". Elle a par ailleurs souligné le grand besoin de financement pour les pays émergents, avançant le chiffre de 2.500 milliards de dollars.