"Je répondrai aux droits de douane de la Chine cet après-midi", a lancé M. Trump dans une série de tweets à la tonalité particulièrement agressive.

La Chine a annoncé son intention d'imposer de nouveaux droits de douane sur 75 milliards de dollars d'importations en provenance des Etats-Unis, en représailles aux taxes douanières supplémentaires que prévoit d'instaurer prochainement Washington.

"Nous n'avons pas besoin de la Chine et, franchement, on se porterait bien mieux sans eux", a écrit le locataire de la Maison Blanche. Evoquant "les énormes sommes d'argent volées par la Chine aux Etats-Unis", il a martelé sa détermination à y mettre fin.

Dans cette série de messages, Donald Trump "ordonne" par ailleurs aux sociétés américaines de trouver de alternatives à la Chine, sans préciser par quels moyens il entend contraindre des groupes privés à suivre ses instructions.

"J'ordonne à nos merveilleux groupes américains de commencer immédiatement à chercher des alternatives à la Chine, y compris de rapatrier vos sociétés et de produire vos produits aux Etats-Uns," a-t-il ajouté.

Depuis le début de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, Washington a imposé des taxes douanières supplémentaires sur l'équivalent de 250 milliards de dollars de biens chinois importés, et a récemment repoussé au 15 décembre l'imposition d'une taxe supplémentaire de 10% sur toute une série de produits de grande consommation, notamment électroniques.