"Je viens d'avoir une très bonne conversation téléphonique avec le président de la Chine Xi Jinping. Nous avons parlé de beaucoup de sujets, en mettant l'accent sur le commerce. Ces discussions avancent bien avec des rencontres en train d'être programmées pendant le G20 en Argentine. (Nous) avons aussi eu une bonne discussion sur la Corée du Nord!", a-t-il tweeté.

De son côté, le président chinois Xi Jinping s'est dit "très heureux" d'avoir de nouveau parlé avec Donald Trump et a affirmé qu'il attachait "une grande importance aux bonnes relations avec le président" américain, selon l'agence officielle chinoise Xinhua. Xi Jinping a également déclaré qu'il souhaitait rencontrer le locataire de la Maison Blanche au sommet du G20.

Les Etats-Unis et la Chine se livrent une guerre commerciale sans merci à coups de taxes douanières depuis des mois, suscitant des inquiétudes pour l'économie mondiale.

L'administration américaine a en outre doublé ce conflit d'une attaque tous azimuts contre la Chine, accusée dans un discours du vice-président Mike Pence début octobre de vol de technologies sensibles, d'expansionnisme diplomatique et militaire, d'atteintes massives aux libertés publiques et aux minorités religieuses, et même d'ingérence électorale pour se débarrasser du président Trump.

Les désaccords commerciaux ont "affecté" les industries des deux pays ainsi que le commerce mondial, a également indiqué Xi, assurant que "la Chine ne veut pas voir ceci", selon Xinhua.

"Les équipes économiques des deux pays devraient renforcer leurs contacts, mener des consultations sur des questions d'intérêt commun et poursuivre leurs efforts pour une résolution mutuellement acceptable des problèmes économiques et commerciaux sino-américains ", a déclaré Xi.

Sur le dossier nord-coréen, "nous espérons que les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée répondront aux préoccupations de chacun et feront progresser la dénucléarisation de la péninsule coréenne", a affirmé le président chinois, ajoutant que Pékin "continuera à jouer un rôle constructif".

Des responsables ont évoqué la possibilité d'une rencontre entre les présidents américain et chinois lors de la prochaine réunion du G20 des chefs d'Etat les 30 novembre et 1er décembre, en Argentine. Un tel sommet reste à confirmer officiellement.

"Je viens d'avoir une très bonne conversation téléphonique avec le président de la Chine Xi Jinping. Nous avons parlé de beaucoup de sujets, en mettant l'accent sur le commerce. Ces discussions avancent bien avec des rencontres en train d'être programmées pendant le G20 en Argentine. (Nous) avons aussi eu une bonne discussion sur la Corée du Nord!", a-t-il tweeté.De son côté, le président chinois Xi Jinping s'est dit "très heureux" d'avoir de nouveau parlé avec Donald Trump et a affirmé qu'il attachait "une grande importance aux bonnes relations avec le président" américain, selon l'agence officielle chinoise Xinhua. Xi Jinping a également déclaré qu'il souhaitait rencontrer le locataire de la Maison Blanche au sommet du G20.Les Etats-Unis et la Chine se livrent une guerre commerciale sans merci à coups de taxes douanières depuis des mois, suscitant des inquiétudes pour l'économie mondiale.L'administration américaine a en outre doublé ce conflit d'une attaque tous azimuts contre la Chine, accusée dans un discours du vice-président Mike Pence début octobre de vol de technologies sensibles, d'expansionnisme diplomatique et militaire, d'atteintes massives aux libertés publiques et aux minorités religieuses, et même d'ingérence électorale pour se débarrasser du président Trump.Les désaccords commerciaux ont "affecté" les industries des deux pays ainsi que le commerce mondial, a également indiqué Xi, assurant que "la Chine ne veut pas voir ceci", selon Xinhua."Les équipes économiques des deux pays devraient renforcer leurs contacts, mener des consultations sur des questions d'intérêt commun et poursuivre leurs efforts pour une résolution mutuellement acceptable des problèmes économiques et commerciaux sino-américains ", a déclaré Xi.Sur le dossier nord-coréen, "nous espérons que les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée répondront aux préoccupations de chacun et feront progresser la dénucléarisation de la péninsule coréenne", a affirmé le président chinois, ajoutant que Pékin "continuera à jouer un rôle constructif".Des responsables ont évoqué la possibilité d'une rencontre entre les présidents américain et chinois lors de la prochaine réunion du G20 des chefs d'Etat les 30 novembre et 1er décembre, en Argentine. Un tel sommet reste à confirmer officiellement.