Le président américain Donald Trump est résolu à annoncer "dans les prochains jours" l'imposition de tarifs douaniers élevés ciblant 200 milliards de dollars d'importations chinoises, ont rapporté au cours du weekend le Washington Post et le Wall Street Journal.

Citant des sources anonymes, les deux quotidiens américains évoquent des droits de 10%, plutôt que les 25% évoqués jusqu'à présent. Washington a déjà taxé depuis début juillet des produits chinois dont l'importation aux Etats-Unis représente 50 milliards de dollars par an.

Mesures de rétorsion

"Si les Etats-Unis adoptent de nouvelles mesures sur les droits de douane, la Chine n'aura d'autre choix que de prendre des mesures de rétorsion pour défendre ses droits et intérêts légitimes", a martelé lundi Geng Shuang, porte-parole de la diplomatie chinoise. Une position qu'avait déjà exprimée à plusieurs reprises le ministère chinois du Commerce.

La perspective de nouveaux droits américains supplémentaires éloigne l'espoir d'un apaisement imminent des tensions entre les deux puissances, avec le risque de faire dérailler toute reprise des négociations bilatérales.

Le président américain Donald Trump est résolu à annoncer "dans les prochains jours" l'imposition de tarifs douaniers élevés ciblant 200 milliards de dollars d'importations chinoises, ont rapporté au cours du weekend le Washington Post et le Wall Street Journal. Citant des sources anonymes, les deux quotidiens américains évoquent des droits de 10%, plutôt que les 25% évoqués jusqu'à présent. Washington a déjà taxé depuis début juillet des produits chinois dont l'importation aux Etats-Unis représente 50 milliards de dollars par an. "Si les Etats-Unis adoptent de nouvelles mesures sur les droits de douane, la Chine n'aura d'autre choix que de prendre des mesures de rétorsion pour défendre ses droits et intérêts légitimes", a martelé lundi Geng Shuang, porte-parole de la diplomatie chinoise. Une position qu'avait déjà exprimée à plusieurs reprises le ministère chinois du Commerce. La perspective de nouveaux droits américains supplémentaires éloigne l'espoir d'un apaisement imminent des tensions entre les deux puissances, avec le risque de faire dérailler toute reprise des négociations bilatérales.