Un total de 15.100 créations nettes d'emplois ont été enregistrées sur les trois derniers mois de l'année dans le secteur marchand non agricole, un chiffre légèrement supérieur à celui fourni par l'Insee dans une première estimation mi-février (14.700).

Aux deuxième et troisième trimestres, l'emploi était en baisse, avec respectivement -39.000 et -9.600 postes. La tendance sur un an reste toutefois négative avec 62.200 postes supprimés (-0,4%) dans le secteur marchand, selon l'Insee. Cette amélioration au 4e trimestre est due essentiellement au regain de l'emploi dans l'intérim qui a beaucoup augmenté: +24.100 postes (+4,6%) sur les trois derniers mois de 2013.

L'intérim, qui est considéré généralement comme un précurseur des évolutions à venir du marché du travail, a gagné au total 33.600 postes sur un an.

Le secteur tertiaire dans son ensemble (intérim compris) enregistre une hausse de 0,3% au 4e trimestre par rapport au trimestre précédent.

En revanche, les destructions d'emplois se sont poursuivies dans l'industrie au 4e trimestre (-9.700 postes). Elles sont toutefois moins importantes qu'au troisième trimestre. Sur un an, l'industrie a perdu 52.900 postes (-1,6%).

L'emploi dans la construction a également diminué au quatrième trimestre (-7.700 postes, soit -0,5%). Sur un an, la construction a perdu 26.200 postes.

Au final, hors intérim, l'emploi dans le secteur marchand a continué à diminuer au 4e trimestre (-9.000 postes, après -12.700 au troisième trimestre).

Un total de 15.100 créations nettes d'emplois ont été enregistrées sur les trois derniers mois de l'année dans le secteur marchand non agricole, un chiffre légèrement supérieur à celui fourni par l'Insee dans une première estimation mi-février (14.700). Aux deuxième et troisième trimestres, l'emploi était en baisse, avec respectivement -39.000 et -9.600 postes. La tendance sur un an reste toutefois négative avec 62.200 postes supprimés (-0,4%) dans le secteur marchand, selon l'Insee. Cette amélioration au 4e trimestre est due essentiellement au regain de l'emploi dans l'intérim qui a beaucoup augmenté: +24.100 postes (+4,6%) sur les trois derniers mois de 2013. L'intérim, qui est considéré généralement comme un précurseur des évolutions à venir du marché du travail, a gagné au total 33.600 postes sur un an. Le secteur tertiaire dans son ensemble (intérim compris) enregistre une hausse de 0,3% au 4e trimestre par rapport au trimestre précédent. En revanche, les destructions d'emplois se sont poursuivies dans l'industrie au 4e trimestre (-9.700 postes). Elles sont toutefois moins importantes qu'au troisième trimestre. Sur un an, l'industrie a perdu 52.900 postes (-1,6%). L'emploi dans la construction a également diminué au quatrième trimestre (-7.700 postes, soit -0,5%). Sur un an, la construction a perdu 26.200 postes. Au final, hors intérim, l'emploi dans le secteur marchand a continué à diminuer au 4e trimestre (-9.000 postes, après -12.700 au troisième trimestre).