Ce nombre, le plus important depuis août dernier, est bien supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 627.000 grâce à une reprise de l'emploi dans le secteur des loisirs et de l'hôtellerie.

Le taux de chômage est lui tombé à 6%. Il "a considérablement baissé par rapport au sommet atteint en avril 2020 (près de 15%), mais il est supérieur de 2,5 points de pourcentage à son niveau d'avant la pandémie en février 2020", a souligné le Département du travail dans un communiqué.

Ce nombre, le plus important depuis août dernier, est bien supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 627.000 grâce à une reprise de l'emploi dans le secteur des loisirs et de l'hôtellerie. Le taux de chômage est lui tombé à 6%. Il "a considérablement baissé par rapport au sommet atteint en avril 2020 (près de 15%), mais il est supérieur de 2,5 points de pourcentage à son niveau d'avant la pandémie en février 2020", a souligné le Département du travail dans un communiqué.