Les recettes fiscales ont été moins importantes que prévu au premier trimestre de 2012. Trou estimé : 325 millions d'euros par rapport à l'objectif budgétaire, écrit vendredi L'Echo.

Le service public fédéral Finances avait même estimé ce "mali substantiel" à 747 millions d'euros, avant de retrouver 425 millions sur le précompte mobilier sur les intérêts et sur des glissements à l'Isoc.

Ce montant de 325 millions d'euros correspond environ à l'intégralité de la provision conjoncturelle de 350 millions d'euros prévue par le gouvernement.

Trends.be, avec Belga

Les recettes fiscales ont été moins importantes que prévu au premier trimestre de 2012. Trou estimé : 325 millions d'euros par rapport à l'objectif budgétaire, écrit vendredi L'Echo.Le service public fédéral Finances avait même estimé ce "mali substantiel" à 747 millions d'euros, avant de retrouver 425 millions sur le précompte mobilier sur les intérêts et sur des glissements à l'Isoc.Ce montant de 325 millions d'euros correspond environ à l'intégralité de la provision conjoncturelle de 350 millions d'euros prévue par le gouvernement.Trends.be, avec Belga