Inscrit dans la cadre de la relance wallonne et européenne, ce projet de redéploiement économique poursuit une série d'objectifs, dont la création d'emplois sur et autour du territoire de Charleroi Métropole; le renforcement de la formation numérique de la population et en particulier des jeunes éloignés du marché de l'emploi ou encore le soutien à l'incubation des startups en boostant la création de 100 nouvelles sociétés.

Le hub d'innovation et de formation numérique centralisé sera situé sur l'ancien site du Tri postal, à côté de la gare de Charleroi. La rénovation de ce site ainsi que la construction de nouveaux bâtiments permettront de disposer de près de 30.000 m² pouvant accueillir l'ensemble des publics visés et leur proposer une offre de services innovante.

"A travers ce projet ambitieux, la Wallonie veut booster les compétences numériques et technologiques de sa population et répondre aux besoins des entreprises en matière de communication industrielle, de transformation opérationnelle des processus des entreprises ou encore de transition énergétique", a souligné dans un communiqué la ministre wallonne de l'Emploi, Christie Morreale. "Au-delà de la mutualisation des savoirs et de la concentration des opérateurs de formations numériques dans un même lieu, il s'agit aussi de réorganiser et simplifier le paysage de la formation", a-t-elle ajouté.

Inscrit dans la cadre de la relance wallonne et européenne, ce projet de redéploiement économique poursuit une série d'objectifs, dont la création d'emplois sur et autour du territoire de Charleroi Métropole; le renforcement de la formation numérique de la population et en particulier des jeunes éloignés du marché de l'emploi ou encore le soutien à l'incubation des startups en boostant la création de 100 nouvelles sociétés. Le hub d'innovation et de formation numérique centralisé sera situé sur l'ancien site du Tri postal, à côté de la gare de Charleroi. La rénovation de ce site ainsi que la construction de nouveaux bâtiments permettront de disposer de près de 30.000 m² pouvant accueillir l'ensemble des publics visés et leur proposer une offre de services innovante. "A travers ce projet ambitieux, la Wallonie veut booster les compétences numériques et technologiques de sa population et répondre aux besoins des entreprises en matière de communication industrielle, de transformation opérationnelle des processus des entreprises ou encore de transition énergétique", a souligné dans un communiqué la ministre wallonne de l'Emploi, Christie Morreale. "Au-delà de la mutualisation des savoirs et de la concentration des opérateurs de formations numériques dans un même lieu, il s'agit aussi de réorganiser et simplifier le paysage de la formation", a-t-elle ajouté.