La quatrième économie de la zone euro a enregistré en novembre 74.296 chômeurs (+1,54%) de plus qu'en octobre, tandis que sur un an il y a eu 487.355 demandeurs d'emploi supplémentaires (+11,02%), pour arriver à 4.907.817 chômeurs.

Selon l'Institut national de la statistique (INE), qui utilise une méthode de calcul différente, le taux de chômage a franchi au troisième trimestre la barre historique des 25%, avec 25,02% (plus de 52% chez les 16-24 ans), le niveau le plus élevé, après la Grèce, dans l'ensemble du monde industrialisé.

Le gouvernement continue pourtant de tabler sur un taux, fin 2012, de 24,6%, puis sur une légère baisse en 2013, à 23,3%.

Les chiffres du mois de novembre sont partiellement gonflés par un effet ponctuel, souligne toutefois le ministère dans un communiqué: 37.983 personnes supplémentaires sont apparues dans les statistiques le mois dernier, du fait de la suppression d'une convention concernant les aides-soignants non professionnels auprès des personnes dépendantes. Sans cette mesure, le nombre de chômeurs aurait augmenté de 0,75% par rapport au mois précédent.

Belga

La quatrième économie de la zone euro a enregistré en novembre 74.296 chômeurs (+1,54%) de plus qu'en octobre, tandis que sur un an il y a eu 487.355 demandeurs d'emploi supplémentaires (+11,02%), pour arriver à 4.907.817 chômeurs. Selon l'Institut national de la statistique (INE), qui utilise une méthode de calcul différente, le taux de chômage a franchi au troisième trimestre la barre historique des 25%, avec 25,02% (plus de 52% chez les 16-24 ans), le niveau le plus élevé, après la Grèce, dans l'ensemble du monde industrialisé. Le gouvernement continue pourtant de tabler sur un taux, fin 2012, de 24,6%, puis sur une légère baisse en 2013, à 23,3%. Les chiffres du mois de novembre sont partiellement gonflés par un effet ponctuel, souligne toutefois le ministère dans un communiqué: 37.983 personnes supplémentaires sont apparues dans les statistiques le mois dernier, du fait de la suppression d'une convention concernant les aides-soignants non professionnels auprès des personnes dépendantes. Sans cette mesure, le nombre de chômeurs aurait augmenté de 0,75% par rapport au mois précédent. Belga