L'Espagne est entrée en récession au deuxième trimestre, après un effondrement de son Produit intérieur brut (PIB) de 18,5% en raison de la pandémie de coronavirus, selon les données publiées vendredi par l'Institut national de la statistique (INE).

Au premier trimestre, le PIB avait reculé de 5,2%.

L'Espagne est entrée en récession au deuxième trimestre, après un effondrement de son Produit intérieur brut (PIB) de 18,5% en raison de la pandémie de coronavirus, selon les données publiées vendredi par l'Institut national de la statistique (INE). Au premier trimestre, le PIB avait reculé de 5,2%.