L'organisme a étudié les disponibilités d'approvisionnement en électricité cet hiver en Europe. Si le temps reste normal, ENTSO-E ne prévoit pas de problèmes.

Mais, en cas de pic de froid en Europe, il faudra faire preuve d'une surveillance accrue au début de l'année en Belgique, en France, dans le nord et le centre de l'Italie et en Slovénie.

Température situées sous les -5° et une capacité éolienne réduite à 30%

Si des centrales devaient tomber en panne et qu'il y avait peu de vent, ces pays devraient prendre des mesures exceptionnelles.

Selon des simulations, ENTSO-E entrevoit de possibles problèmes pour la Belgique lors de la troisième semaine de janvier. En cas de température situées sous les -5° et une capacité éolienne réduite à 30%, des pénuries seront en effet envisageables.

L'organisme a étudié les disponibilités d'approvisionnement en électricité cet hiver en Europe. Si le temps reste normal, ENTSO-E ne prévoit pas de problèmes. Mais, en cas de pic de froid en Europe, il faudra faire preuve d'une surveillance accrue au début de l'année en Belgique, en France, dans le nord et le centre de l'Italie et en Slovénie. Si des centrales devaient tomber en panne et qu'il y avait peu de vent, ces pays devraient prendre des mesures exceptionnelles. Selon des simulations, ENTSO-E entrevoit de possibles problèmes pour la Belgique lors de la troisième semaine de janvier. En cas de température situées sous les -5° et une capacité éolienne réduite à 30%, des pénuries seront en effet envisageables.