Philip Vermeulen s'est penché sur les données des enquêtes sur les finances des ménages aux Etats-Unis et en Europe à l'aide de techniques statistiques. Les résultats montrent que 1% des ménages belges les plus riches détient 17% de la richesse totale. Par ailleurs, 5% des Belges les plus riches détiennent 34% de cette richesse. Ces résultats, obtenus via une nouvelle méthode qui élimine le biais du faible taux de réponse, indiquent clairement que les enquêtes pour estimer la richesse ont tendance à sous-estimer la fortune des plus riches, selon l'économiste.

Philip Vermeulen s'est penché sur les données des enquêtes sur les finances des ménages aux Etats-Unis et en Europe à l'aide de techniques statistiques. Les résultats montrent que 1% des ménages belges les plus riches détient 17% de la richesse totale. Par ailleurs, 5% des Belges les plus riches détiennent 34% de cette richesse. Ces résultats, obtenus via une nouvelle méthode qui élimine le biais du faible taux de réponse, indiquent clairement que les enquêtes pour estimer la richesse ont tendance à sous-estimer la fortune des plus riches, selon l'économiste.