Le président Macron a été reçu par le bourgmestre de Gand Daniël Termont, en présence du collège communal et de la députation de Flandre orientale. "Il y a 35 ans, l'un de vos prédécesseurs a visité notre ville", a rappelé M. Termont. "François Mitterrand avait été agréablement surpris par ce qu'il avait vu."

La visite a commencé avec une demi-heure de retard et s'est déroulée dans incidents. Une délégation du groupe ultra-nationaliste flamand Voorpost s'est toutefois présentée devant l'Hôtel de ville où elle a scandé des slogans anti-belges. François Mitterrand avait décrit Gand comme "l'une des plus belles villes historiques d'Europe", a rappelé M. Termont.

"J'espère que vous serez également impressionné", a-t-il lancé à l'attention du président français, qui a signé le livre d'or. Le Roi et le président de la République ont ensuite assisté à une table ronde avec plusieurs dirigeants d'entreprises.