Une enquête a été ouverte en Grèce au sujet des menaces de mort, reçues en septembre, à la suite d'une interview accordée par Mme Lagarde au Financial Times. Elle y estimait que la Grèce faisait trop peu pour lutter contre l'évasion fiscale de la part des Grecs aisés.

Selon l'agence de presse grecque, Christine Lagarde a envoyé une lettre au ministre grec de la Justice, Haralambous Athanasiou, précisant que les menaces de mort avaient été postées sur le réseau social Facebook. Mme Lagarde a également indiqué avoir reçu une lettre de menaces anonyme, ce qui a poussé le FMI à renforcer ses mesures de sécurité.

Au total, la Grèce a reçu ces dernières années 240 milliards d'euros d'aide internationale (FMI, BCE, Commission européenne). En échange, le pays a dû mener des programmes d'austérité drastiques.

Une enquête a été ouverte en Grèce au sujet des menaces de mort, reçues en septembre, à la suite d'une interview accordée par Mme Lagarde au Financial Times. Elle y estimait que la Grèce faisait trop peu pour lutter contre l'évasion fiscale de la part des Grecs aisés. Selon l'agence de presse grecque, Christine Lagarde a envoyé une lettre au ministre grec de la Justice, Haralambous Athanasiou, précisant que les menaces de mort avaient été postées sur le réseau social Facebook. Mme Lagarde a également indiqué avoir reçu une lettre de menaces anonyme, ce qui a poussé le FMI à renforcer ses mesures de sécurité. Au total, la Grèce a reçu ces dernières années 240 milliards d'euros d'aide internationale (FMI, BCE, Commission européenne). En échange, le pays a dû mener des programmes d'austérité drastiques.