"Les pays européens tiennent leurs engagements mais cela prend le temps nécessaire à la démocratie, ce qui ne plaît pas toujours aux marchés", a-t-elle reconnu en appelant les Européens à "coller au scénario" après les dissonances entre partenaires et institutions européens à propos du nouveau plan d'aide à la Grèce.

Les dirigeants de la zone euro se sont mis d'accord le 21 juillet sur un nouveau plan d'aide à la Grèce, d'un total de quelque 160 milliards d'euros, comprenant une participation à hauteur de quelque 50 milliards d'euros des créanciers privés d'Athènes (banques, assurances, fonds de placement).

Trends.be, avec Belga

"Les pays européens tiennent leurs engagements mais cela prend le temps nécessaire à la démocratie, ce qui ne plaît pas toujours aux marchés", a-t-elle reconnu en appelant les Européens à "coller au scénario" après les dissonances entre partenaires et institutions européens à propos du nouveau plan d'aide à la Grèce. Les dirigeants de la zone euro se sont mis d'accord le 21 juillet sur un nouveau plan d'aide à la Grèce, d'un total de quelque 160 milliards d'euros, comprenant une participation à hauteur de quelque 50 milliards d'euros des créanciers privés d'Athènes (banques, assurances, fonds de placement). Trends.be, avec Belga