Leurs coûts peuvent être considérables. Et, précisément, en ce domaine, 2016 se profile comme une année onéreuse. C'est ce qu'indiquent les chiffres établis par les réassureurs (pour rappel, ceux-ci prennent en charge une partie des risques des compagnies d'assurances et sont donc fortement concernés lors de désastres). Pour les six premiers mois de l'année, les dégâts se sont déjà élevés à 70 milliards de dollars au niveau mondial, d'après Munich Re. C'est davantage que sur la même période...