Ce Comité est composé de hauts fonctionnaires des SPF Budget, Finances, Sécurité sociale ainsi que des représentants des organismes parastataux et du chef de corps de l'Inspection des Finances. Son rapport est d'ores et déjà transmis aux Premier ministre et aux vice-Premier ministres.

Le Comité annonce qu'un effort de 2,8 milliards devra être réalisé pour respecter l'objectif d'un déficit maximum de 2.15% du PIB, le solde de financement s'étant détérioré de 2,2 milliards pour le pouvoir fédéral et de 600 millions pour la sécurité sociale, indique le ministre du Budget.

Un groupe de travail "Dépenses primaires" a passé en revue ces trois derniers jours les crédits des différents départements ainsi que la procédure de prudence budgétaire pour 2013. Le rapport de ce groupe alimentera les discussions du contrôle budgétaire en matière de dépenses, précise encore Olivier Chastel.

Ce Comité est composé de hauts fonctionnaires des SPF Budget, Finances, Sécurité sociale ainsi que des représentants des organismes parastataux et du chef de corps de l'Inspection des Finances. Son rapport est d'ores et déjà transmis aux Premier ministre et aux vice-Premier ministres. Le Comité annonce qu'un effort de 2,8 milliards devra être réalisé pour respecter l'objectif d'un déficit maximum de 2.15% du PIB, le solde de financement s'étant détérioré de 2,2 milliards pour le pouvoir fédéral et de 600 millions pour la sécurité sociale, indique le ministre du Budget. Un groupe de travail "Dépenses primaires" a passé en revue ces trois derniers jours les crédits des différents départements ainsi que la procédure de prudence budgétaire pour 2013. Le rapport de ce groupe alimentera les discussions du contrôle budgétaire en matière de dépenses, précise encore Olivier Chastel.