De 135 millions d'euros, la rente de monopole que verse chaque année la Loterie Nationale au gouvernement fédéral passera à 145 millions dès 2022. L'information a été confirmée par le cabinet de la secrétaire d'État au Budget, Eva De Bleeker.

L'effort est d'autant plus important pour la Loterie que le montant des subsides qu'elle distribue annuellement aux bonnes causes est également accru: de 185 millions d'euros, cette enveloppe-là est passée à 200 millions.

Au total, le retour financier global de la Loterie à la société s'élèvera désormais à 345 millions d'euros (200 + 145), contre 320 millions auparavant, sur un chiffre d'affaires global de quelque 1,4 milliard.

La Loterie affirme "attendre du gouvernement une réaction qui permette de générer ces millions supplémentaires (...) en garantissant le monopole concerné" face aux jeux de hasard.

De 135 millions d'euros, la rente de monopole que verse chaque année la Loterie Nationale au gouvernement fédéral passera à 145 millions dès 2022. L'information a été confirmée par le cabinet de la secrétaire d'État au Budget, Eva De Bleeker. L'effort est d'autant plus important pour la Loterie que le montant des subsides qu'elle distribue annuellement aux bonnes causes est également accru: de 185 millions d'euros, cette enveloppe-là est passée à 200 millions. Au total, le retour financier global de la Loterie à la société s'élèvera désormais à 345 millions d'euros (200 + 145), contre 320 millions auparavant, sur un chiffre d'affaires global de quelque 1,4 milliard. La Loterie affirme "attendre du gouvernement une réaction qui permette de générer ces millions supplémentaires (...) en garantissant le monopole concerné" face aux jeux de hasard.