Les vélos partagés électriques, qui n'étaient jusqu'à présent disponibles que pour un groupe-test de 500 personnes, sont désormais accessibles à tous. L'an dernier, plus de 11.000 personnes s'étaient déjà inscrites sur une liste d'attente, précise la jeune entreprise. Billy Bike, qui a bénéficié de 250.000 euros en 2018 par le biais d'une campagne de crowdfunding, doublera sa flotte de vélos et la portera de 150 à 300 exemplaires dans les mois à venir.

Les vélos électriques opèrent selon un système de "free floating"; les utilisateurs peuvent les prendre et les laisser à n'importe quel endroit dans un rayon déterminé à Bruxelles. A l'heure actuelle, les deux-roues sont disponibles à Bruxelles-Ville, Etterbeek, Ixelles et Saint-Gilles. Les utilisateurs peuvent en outre réserver les vélos à l'avance.

"Notre objectif est de voir circuler, à terme, les Billy Bikes dans toute l'Europe", a indiqué le co-fondateur de la société, Pierre De Schaetzen. L'application Billy Bike peut être téléchargée sur le Google Play Store et l'Apple App Store.