La commune de Bredene, en tout cas, y pense et compte aménager à titre expérimental au cours de l'été prochain une, voire deux plages non-fumeurs. L'accent étant mis sur la prévention, il n'y aura pas de sanction.
...

La commune de Bredene, en tout cas, y pense et compte aménager à titre expérimental au cours de l'été prochain une, voire deux plages non-fumeurs. L'accent étant mis sur la prévention, il n'y aura pas de sanction. Ostende, qui souhaite agir de même se montrera en revanche plus répressive. D'autres communes lui emboîteront-elles le pas ? La proposition - qui avait déjà été rejetée en 2016 - sera une nouvelle fois remise à l'agenda de la prochaine conférence des bourgmestres des communes littorales qui doit se tenir au mois d'avril. Mais Marc Vanden Bussche, bourgmestre de Coxyde, a déjà manifesté son opposition. Jean-Marie Dedecker, bourgmestre de Middelkerke, est lui aussi résolument contre. Les autres sont plus nuancés avec des positions allant de " oui mais pas cette année " à " pareille mesure n'a pas de sens : toute la plage doit devenir non-fumeurs ou pas du tout ". Entre-temps, les mégots s'accumulent massivement dans le sable. En juillet et août, nos plages accueillent en moyenne 300.000 visiteurs par jour, explique Steve Vandenberghe, bourgmestre de Bredene. " Si un quart seulement des plagistes adultes fume, cela nous laisse en fin de saison, quelque 10 millions de mégots à évacuer... "