La baisse du taux qui surviendra en 2016 atteindra quasiment un demi-point de pourcentage. En supposant que tous les autres paramètres du calcul de l'impôt des sociétés restent constants, on peut ainsi estimer le bonus budgétaire à quelque 350 millions d'euros l'année prochaine, estime L'Echo.

Cette rentrée fiscale supplémentaire est toutefois déjà intégrée dans les estimations du rapport du comité de monitoring.

La baisse du taux qui surviendra en 2016 atteindra quasiment un demi-point de pourcentage. En supposant que tous les autres paramètres du calcul de l'impôt des sociétés restent constants, on peut ainsi estimer le bonus budgétaire à quelque 350 millions d'euros l'année prochaine, estime L'Echo. Cette rentrée fiscale supplémentaire est toutefois déjà intégrée dans les estimations du rapport du comité de monitoring.