Il est ressorti de l'enquête auprès des sociétés belges qu'elles avaient prévu une hausse moyenne de 2% en plus de l'indexation en 2013. Mais, pas de chance pour le travailleur belge, cela ne se passera pas comme ça. Afin de réduire l'écart salarial avec les pays voisins, le gouvernement belge a décidé qu'il n'y aurait pas d'augmentation de salaire supérieure à l'indexation au cours des années à venir", souligne Manon Gerritsen, Market Business Leader Information Product Solutions Benelux et experte en salaires chez Mercer.

Les salaires en Europe de l'ouest vont augmenter en moyenne de 2,6% en 2013, soit une légère baisse par rapport à la hausse de 2,7% en 2012, note Mercer. Les hausses salariales les plus importantes en 2013 en Europe de l'ouest, toutes de 3%, se situent en Allemagne, Grande-Bretagne, Autriche et Suède.

Pour son enquête, Mercer a examiné les données salariales de 570 multinationales dans 76 pays répartis dans le monde entier. Tous les groupes de travailleurs ont été repris dans l'étude, des cadres dirigeants aux employés de bureau, ainsi que les ouvriers.

Trends.be, avec Belga

Il est ressorti de l'enquête auprès des sociétés belges qu'elles avaient prévu une hausse moyenne de 2% en plus de l'indexation en 2013. Mais, pas de chance pour le travailleur belge, cela ne se passera pas comme ça. Afin de réduire l'écart salarial avec les pays voisins, le gouvernement belge a décidé qu'il n'y aurait pas d'augmentation de salaire supérieure à l'indexation au cours des années à venir", souligne Manon Gerritsen, Market Business Leader Information Product Solutions Benelux et experte en salaires chez Mercer. Les salaires en Europe de l'ouest vont augmenter en moyenne de 2,6% en 2013, soit une légère baisse par rapport à la hausse de 2,7% en 2012, note Mercer. Les hausses salariales les plus importantes en 2013 en Europe de l'ouest, toutes de 3%, se situent en Allemagne, Grande-Bretagne, Autriche et Suède. Pour son enquête, Mercer a examiné les données salariales de 570 multinationales dans 76 pays répartis dans le monde entier. Tous les groupes de travailleurs ont été repris dans l'étude, des cadres dirigeants aux employés de bureau, ainsi que les ouvriers. Trends.be, avec Belga