Souvent, les responsables politiques essaient d'enjoliver la situation budgétaire en agrémentant leurs calculs de " corrections techniques ". Vivrions-nous la situation inverse en cette veille de contrôle budgétaire ? Le comité de monitoring a remis son analyse de l'évolution des finances publiques à politique inchangée. Les chiffres sont impitoyables : il faudra un effort de 700 millions d'euros pour éviter toute détérioration en 2018 et de 1,4 milliard pour respecter l'objectif politique initial, à savoir ramener le déficit structurel (expurgé des mesures one-shot et d...