La monnaie locale s'échangeait mardi matin à 55 pesos pour un dollar, contre 57,30 à la clôture lundi soir.

Certains bureaux de change avaient même préféré arrêter de négocier des dollars lundi.

La Bourse de la troisième économie d'Amérique latine s'est effondrée de près de 38% (37,93%) à la fermeture, après avoir dégringolé de plus de 10% à l'ouverture.

Grands vainqueurs des primaires de dimanche soir, le péroniste modéré Alberto Fernandez et sa colistière Cristina Kirchner, l'ancienne présidente du pays inculpée dans plusieurs affaires de corruption, ont obtenu 47% des suffrages, contre 32% pour le tandem composé de Mauricio Macri et du dirigeant péroniste Miguel Angel Pichetto.