Les syndicats et les employeurs ont apposé leur signature jeudi sur l'AIP. Le Groupe des 10 (regroupant FEB, Unizo, UCM, Boerenbond, CSC, FGTB et GGSLB) avait conclu un projet d'accord interprofessionnel le 11 janvier dernier. L'accord conclu prévoit notamment la possibilité d'une hausse salariale de 1,1%, hors indexation et augmentations barémiques pour les années 2017 et 2018. Il a été approuvé tant par les fédérations patronales que par les trois syndicats. La balle est donc désormais dans le camp du gouvernement qui doit déterminer s'il appliquera la totalité du texte. Le gouvernement examine jeudi l'AIP en comité restreint.

Les syndicats et les employeurs ont apposé leur signature jeudi sur l'AIP. Le Groupe des 10 (regroupant FEB, Unizo, UCM, Boerenbond, CSC, FGTB et GGSLB) avait conclu un projet d'accord interprofessionnel le 11 janvier dernier. L'accord conclu prévoit notamment la possibilité d'une hausse salariale de 1,1%, hors indexation et augmentations barémiques pour les années 2017 et 2018. Il a été approuvé tant par les fédérations patronales que par les trois syndicats. La balle est donc désormais dans le camp du gouvernement qui doit déterminer s'il appliquera la totalité du texte. Le gouvernement examine jeudi l'AIP en comité restreint.