Cet accord pour relever la dette des Etats-Unis, trouvé après des jours de négociations avec les républicains, permettrait à la première économie mondiale d'éviter de se retrouver en cessation de paiement au 18 octobre, date à laquelle le Trésor américain estimait que le pays serait à court de liquidités.

En clair: cela revient à augmenter la capacité d'endettement du pays.

Ce montant maximum d'endettement des Etats-Unis, géré par le Congrès, était fixé à un peu plus de 28.000 milliards de dollars.

Les Etats-Unis, qui comme toutes les grandes économies ou presque vivent à crédit depuis des décennies pour ce qui concerne la dépense publique, ont déjà relevé à d'innombrables reprises ce fameux "plafond".

Mais les républicains avaient commencé pendant la présidence Obama à faire de cette manoeuvre législative de routine un instrument de pression politique.

Cet accord pour relever la dette des Etats-Unis, trouvé après des jours de négociations avec les républicains, permettrait à la première économie mondiale d'éviter de se retrouver en cessation de paiement au 18 octobre, date à laquelle le Trésor américain estimait que le pays serait à court de liquidités.En clair: cela revient à augmenter la capacité d'endettement du pays.Ce montant maximum d'endettement des Etats-Unis, géré par le Congrès, était fixé à un peu plus de 28.000 milliards de dollars. Les Etats-Unis, qui comme toutes les grandes économies ou presque vivent à crédit depuis des décennies pour ce qui concerne la dépense publique, ont déjà relevé à d'innombrables reprises ce fameux "plafond".Mais les républicains avaient commencé pendant la présidence Obama à faire de cette manoeuvre législative de routine un instrument de pression politique.