"Dans le tableau de la FGTB qui reprend le détail des votes, on voit clairement qu'ils n'ont pas comptabilisé correctement plus de 800 votes 'contre' des jeunes de l'interrégionale wallonne, appelés cadets, et les ont comptés erronément en abstention", indique une source à la DH. "C'est en train de grincer en interne. J'ai des collègues dégoûtés."

La FGTB confirme à la DH qu'une erreur a bien été commise. Un bureau fédéral se réunit cet après-midi pour examiner ce qui s'est passé. "Les résultats sont arrivés très tard et cela pourrait être à l'origine du mauvais comptage. C'est au bureau fédéral d'en décider. Ce serait une catastrophe pour nous, mais oui, le vote pourrait être invalidé", précise Aïcha Magha, la porte-parole de la FGTB.

Par ailleurs à Gand l'ACOD (équivalent CGSP) aurait voté 100% contre. Or dans les voix rapportées par la régionale de Gand, l'ACOD est indiqué comme ayant voté 100% pour, a appris Belga à bonne source. Cette information n'a cependant pas encore pu être confirmée par le syndicat socialiste.

"Dans le tableau de la FGTB qui reprend le détail des votes, on voit clairement qu'ils n'ont pas comptabilisé correctement plus de 800 votes 'contre' des jeunes de l'interrégionale wallonne, appelés cadets, et les ont comptés erronément en abstention", indique une source à la DH. "C'est en train de grincer en interne. J'ai des collègues dégoûtés." La FGTB confirme à la DH qu'une erreur a bien été commise. Un bureau fédéral se réunit cet après-midi pour examiner ce qui s'est passé. "Les résultats sont arrivés très tard et cela pourrait être à l'origine du mauvais comptage. C'est au bureau fédéral d'en décider. Ce serait une catastrophe pour nous, mais oui, le vote pourrait être invalidé", précise Aïcha Magha, la porte-parole de la FGTB. Par ailleurs à Gand l'ACOD (équivalent CGSP) aurait voté 100% contre. Or dans les voix rapportées par la régionale de Gand, l'ACOD est indiqué comme ayant voté 100% pour, a appris Belga à bonne source. Cette information n'a cependant pas encore pu être confirmée par le syndicat socialiste.