Il ressort en outre de ces statistiques que de plus en plus de sites sont compatibles avec ces supports et que l'achat moyen sur des tablettes et smartphones sous iOS (Apple) est plus élevé que sur Androïd (Google), ce dernier système réduisant tout de même l'écart avec son concurrent.

Le nombre d'achats en ligne ne cesse par ailleurs de croître et devrait, selon les projections de Becommerce.be, la fédération du commerce en ligne, franchir le cap des 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires (pour 1,9 milliard en 2013).

Il ressort en outre de ces statistiques que de plus en plus de sites sont compatibles avec ces supports et que l'achat moyen sur des tablettes et smartphones sous iOS (Apple) est plus élevé que sur Androïd (Google), ce dernier système réduisant tout de même l'écart avec son concurrent. Le nombre d'achats en ligne ne cesse par ailleurs de croître et devrait, selon les projections de Becommerce.be, la fédération du commerce en ligne, franchir le cap des 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires (pour 1,9 milliard en 2013).