"Cette forte croissance s'explique par une augmentation de fréquence sur 24 destinations durant les mois d'été, un taux de remplissage plus élevé par rapport au reste de l'année et l'ajout de 10 nouvelles destinations lancées par Jetairfly et Ryanair pour la saison estivale", avance le BSCA. L'aéroport de Charleroi s'attend certes à une légère diminution du nombre de passagers pour les mois à venir, en raison de la réduction d'un certain nombre de destinations mises en place uniquement durant la période estivale. (KAV)

"Cette forte croissance s'explique par une augmentation de fréquence sur 24 destinations durant les mois d'été, un taux de remplissage plus élevé par rapport au reste de l'année et l'ajout de 10 nouvelles destinations lancées par Jetairfly et Ryanair pour la saison estivale", avance le BSCA. L'aéroport de Charleroi s'attend certes à une légère diminution du nombre de passagers pour les mois à venir, en raison de la réduction d'un certain nombre de destinations mises en place uniquement durant la période estivale. (KAV)