Philippe Suinnen, qui était auparavant vice-président de l'institution, devient le septième président de l'Institut Destrée, fondé en 1938. Il a été élu jeudi soir par l'assemblée générale de l'institut, réuni au Cercle de Wallonie à Namur. L'ancien président Jacques Brassinne de La Buissière sera lui désormais président d'honneur du centre de recherche.

La vice-présidence du think tank sera assumée par Bernadette Mérenne, professeur de géographie économique à l'Université de Liège, et par le député-bourgmestre de Frasnes-lez-Anvaing Jean-Luc Crucke.
L'Institut Destrée est un organisme non gouvernemental actif dans l'aide à la décision publique. Il associe des partenaires publics et privés et la société civile.