"Leurs projets en matière de gestion de la demande d'électricité m'ont attiré. Je m'y étais beaucoup attelé dans une précédente vie, c'est un domaine qui m'a toujours attiré et auquel je crois beaucoup", souligne Melchior Wathelet.

La société française, qui songe notamment à des acquisitions dans le secteur des déchets ou de la biomasse, a décidé de renforcer son conseil d'administration en y faisant entrer trois Belges. Les autres nouveaux venus au conseil sont Catherine Gernay et Wim Vermeire.