L'avocat Thomas Denys, une des huit personnes condamnées dans le procès Lernout & Hauspie, est décédé à l'âge de 42 ans. La cour d'appel de Gand l'avait condamné le 20 septembre à deux ans de prison, dont un an ferme. Il était, selon la cour, bien au courant de la fraude dans les contrats des LDC's et a participé de manière significative à l'établissement d'un chiffre d'affaires fictif.

Juste après le jugement, il avait décidé de se pourvoir en cassation, peut-on lire sur les sites du Tijd et de L'Echo lundi.

Thomas Denys était l'ancien avocat de l'entreprise de technologie vocale Lernout & Hauspie Speech Products et le conseiller personnel de Jo Lernout et Paul Hauspie. Il était également directeur général de la société d'investissement liée à L&H, L&H Investment Company.

L'avocat avait étudié le droit à Louvain avant de se spécialiser dans la finance. Il avait commencé sa carrière chez Allen & Overy puis avait rejoint L&H Investment Company.

Trends.be, avec Belga

L'avocat Thomas Denys, une des huit personnes condamnées dans le procès Lernout & Hauspie, est décédé à l'âge de 42 ans. La cour d'appel de Gand l'avait condamné le 20 septembre à deux ans de prison, dont un an ferme. Il était, selon la cour, bien au courant de la fraude dans les contrats des LDC's et a participé de manière significative à l'établissement d'un chiffre d'affaires fictif.Juste après le jugement, il avait décidé de se pourvoir en cassation, peut-on lire sur les sites du Tijd et de L'Echo lundi.Thomas Denys était l'ancien avocat de l'entreprise de technologie vocale Lernout & Hauspie Speech Products et le conseiller personnel de Jo Lernout et Paul Hauspie. Il était également directeur général de la société d'investissement liée à L&H, L&H Investment Company.L'avocat avait étudié le droit à Louvain avant de se spécialiser dans la finance. Il avait commencé sa carrière chez Allen & Overy puis avait rejoint L&H Investment Company.Trends.be, avec Belga