Le bourgmestre d'Uccle, Armand De Decker, explique que l'homme d'affaires français l'a contacté en novembre 2011 pour lui faire part de son intention d'acheter une maison dans la commune de Uccle et de s'y installer. L'homme d'affaires dispose également de résidences à Paris et Londres.

Selon De Decker, Arnault "a déjà payé le précompte immobilier". Le bourgmestre estime que la décision de Bernard Arnault de demander la double nationalité est liée au climat fiscal, à l'incertitude politique et aux lourds droits de succession en vigueur en France.

Bernard Arnault a insisté dimanche qu'il resterait "fiscalement domicilié en France" et qu'il remplirait "comme tous les Français", l'ensemble de ses obligations fiscales. D'après le porte parole du Groupe Arnault à Paris, Olivier Labesse, Arnault a demandé la nationalité belge car il vaut accélérer ses investissements en Belgique avec son ami Albert Frère, sans donner davantage d'informations sur les secteurs où ces investissements pourraient être réalisés.

Trends.be, avec Belga

Le bourgmestre d'Uccle, Armand De Decker, explique que l'homme d'affaires français l'a contacté en novembre 2011 pour lui faire part de son intention d'acheter une maison dans la commune de Uccle et de s'y installer. L'homme d'affaires dispose également de résidences à Paris et Londres. Selon De Decker, Arnault "a déjà payé le précompte immobilier". Le bourgmestre estime que la décision de Bernard Arnault de demander la double nationalité est liée au climat fiscal, à l'incertitude politique et aux lourds droits de succession en vigueur en France. Bernard Arnault a insisté dimanche qu'il resterait "fiscalement domicilié en France" et qu'il remplirait "comme tous les Français", l'ensemble de ses obligations fiscales. D'après le porte parole du Groupe Arnault à Paris, Olivier Labesse, Arnault a demandé la nationalité belge car il vaut accélérer ses investissements en Belgique avec son ami Albert Frère, sans donner davantage d'informations sur les secteurs où ces investissements pourraient être réalisés. Trends.be, avec Belga