Ce Brugeois de 65 ans, qui a effectué ses études d'économies à l'université de Louvain et à la Solvay Business School, a débuté sa carrière en 1968 en tant que courtier en Bourse auprès de JM Finn & Co à Londres.

En 1972, il entre à la Chase Manhattan Bank et y grimpe les échelons hiérarchiques, avant de devenir directeur commercial des activités belges de la banque.

Celles-ci seront vendues en 1989 au Crédit Lyonnais, où Alfred Bouckaert fusionnera les activités opérationnelles belges des deux banques.

En 1994, il prend la tête des activités européennes du Crédit lyonnais, avant de passer, cinq ans plus tard, à la direction d'AXA Royale Belge. Il en devient directeur général pour la région "Europe du Nord" (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne et Suisse) en 2005, puis président du conseil d'administration de 2007 à 2010.

Son nom est sorti d'une "short list" de candidats repérés par un chasseur de têtes auquel le gouvernement belge a eu recours, dans la foulée de sa prise de participations à 100 pc dans DBB, consécutive au démantèlement du groupe Dexia.

"Freddy" Bouckaert, comme on le nomme dans le milieu bancaire, sera amené à prendre ses fonctions "le plus rapidement possible", a indiqué M. Reynders, se refusant à préciser une date.

Trends.be avec Belga

Ce Brugeois de 65 ans, qui a effectué ses études d'économies à l'université de Louvain et à la Solvay Business School, a débuté sa carrière en 1968 en tant que courtier en Bourse auprès de JM Finn & Co à Londres. En 1972, il entre à la Chase Manhattan Bank et y grimpe les échelons hiérarchiques, avant de devenir directeur commercial des activités belges de la banque. Celles-ci seront vendues en 1989 au Crédit Lyonnais, où Alfred Bouckaert fusionnera les activités opérationnelles belges des deux banques. En 1994, il prend la tête des activités européennes du Crédit lyonnais, avant de passer, cinq ans plus tard, à la direction d'AXA Royale Belge. Il en devient directeur général pour la région "Europe du Nord" (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne et Suisse) en 2005, puis président du conseil d'administration de 2007 à 2010. Son nom est sorti d'une "short list" de candidats repérés par un chasseur de têtes auquel le gouvernement belge a eu recours, dans la foulée de sa prise de participations à 100 pc dans DBB, consécutive au démantèlement du groupe Dexia. "Freddy" Bouckaert, comme on le nomme dans le milieu bancaire, sera amené à prendre ses fonctions "le plus rapidement possible", a indiqué M. Reynders, se refusant à préciser une date. Trends.be avec Belga