"Le conseil d'administration réuni à Turin a nommé John Elkann président de la société", peut-on lire dans l'annonce officielle. A 34 ans, John Elkann qui était vice-président du groupe depuis 2004, devient donc le plus jeune président de Fiat, premier groupe industriel d'Italie.

"Le conseil d'administration a pris acte avec regret de la démission de Luca Cordero di Montezemolo de la charge de président et l'a remercié pour le travail accompli dans une phase particulièrement délicate pour la vie de la société".

La nomination de M. Elkann a été rendue officielle au cours d'un conseil d'administration de Fiat qui doit aussi adopter le plan industriel du groupe pour la période 2010-2014. Ce plan est très attendu par le marché car il révèlera les bénéfices que le groupe compte tirer de son alliance avec l'américain Chrysler.

La famille Agnelli, qui a fondé Fiat, est l'actionnaire de contrôle, avec une part d'un peu plus de 30%. Le dernier Agnelli à avoir présidé Fiat a été Umberto Agnelli, le frère de Gianni, de 2003 à sa mort en 2004.

Préparé depuis son plus jeune âge par l'"avvocato" à diriger un jour cette entreprise phare qui emploie 80.000 personnes en Italie, John Elkann avait pris les rênes de l'empire Agnelli en 2008, en devenant président de la holding familiale Ifil, désormais rebaptisée Exor.

Trends.be avec Belga

"Le conseil d'administration réuni à Turin a nommé John Elkann président de la société", peut-on lire dans l'annonce officielle. A 34 ans, John Elkann qui était vice-président du groupe depuis 2004, devient donc le plus jeune président de Fiat, premier groupe industriel d'Italie. "Le conseil d'administration a pris acte avec regret de la démission de Luca Cordero di Montezemolo de la charge de président et l'a remercié pour le travail accompli dans une phase particulièrement délicate pour la vie de la société". La nomination de M. Elkann a été rendue officielle au cours d'un conseil d'administration de Fiat qui doit aussi adopter le plan industriel du groupe pour la période 2010-2014. Ce plan est très attendu par le marché car il révèlera les bénéfices que le groupe compte tirer de son alliance avec l'américain Chrysler. La famille Agnelli, qui a fondé Fiat, est l'actionnaire de contrôle, avec une part d'un peu plus de 30%. Le dernier Agnelli à avoir présidé Fiat a été Umberto Agnelli, le frère de Gianni, de 2003 à sa mort en 2004. Préparé depuis son plus jeune âge par l'"avvocato" à diriger un jour cette entreprise phare qui emploie 80.000 personnes en Italie, John Elkann avait pris les rênes de l'empire Agnelli en 2008, en devenant président de la holding familiale Ifil, désormais rebaptisée Exor. Trends.be avec Belga