10 chiffres extravagants sur le "Royal Wedding"

10 chiffres extravagants sur le "Royal Wedding"
Le mariage royal n'intéresserait-il finalement que modérément les Britanniques? Selon un sondage publié récemment par le Guardian, seuls 37% des Britanniques sont "vraiment intéressés" par le mariage, quand 46% ne le seraient pas du tout. 15 jours avant le jour J, ils étaient seulement 32% à afficher leur intention de regarder la cérémonie à la télévision, contre 45% qui n'envisageaient pas de le faire. © Reuters

37% seulement des Britanniques sont vraiment intéressés par le mariage © Reuters

Le mariage royal n'intéresserait-il finalement que modérément les Britanniques? Selon un sondage publié récemment par le Guardian, seuls 37% des Britanniques sont "vraiment intéressés" par le mariage, quand 46% ne le seraient pas du tout. 15 jours avant le jour J, ils étaient seulement 32% à afficher leur intention de regarder la cérémonie à la télévision, contre 45% qui n'envisageaient pas de le faire.

100.000 répliques de la bague de fiançailles vendues © Reuters

Le mariage du prince William et de Kate ne passionnera probablement pas la République populaire de Chine, mais il représente pour certains habitants une très belle occasion de business. Zhou Mingwang, un entrepreneur de 32 ans, a déjà vendu plus de 100.000 répliques de la bague de fiançailles de la future épouse, pour un prix unitaire de 2,30 euros. Devançant tout le monde, le commerçant chinois avait mis en ligne sur le site Alibaba.com sa bague à faux saphir dès le lendemain de l'annonce officielle de l'union, le 16 novembre.

3,5 millions de tasses fabriquées à l'effigie des jeunes mariés © Reuters

Selon les dernières estimations du Centre de recherches sur le commerce de détail, la vente de produits dérivés (assiettes, porte-clés, casquettes, t-shirts et même réfrigérateurs !) autour du mariage royal devrait rapporter 226 millions d'euros.

Un mariage à 33 millions d'euros © Reuters

1900 invités, une procession en carrosses, un banquet, une soirée à Buckingham et des policiers qui quadrillent la ville... l'addition du mariage de Kate et William promet d'être salée pour les Windsor et le contribuable britannique. Selon les calculs officiels, le mariage devrait coûter 33 millions d'euros: 11 millions pour le mariage proprement dit (payés par la monarchie), et 22 millions pour la sécurité (payés cette fois par les contribuables). 5 000 officiers de police et militaires doivent être déployés dans les rues de Londres ce vendredi.

Un effet négatif sur la croissance de 0,5% ? © Reuters

Théoriquement, ce mariage devrait aussi rapporter 700 millions d'euros grâce au tourisme et à la consommation qu'il va engendrer. Le patronat estime de son côté qu'il devrait coûter 6 milliards d'euros à l'économie britannique, le jour de la noce ayant été déclaré férié... Selon Richard Barwell, un économiste de la Royal Bank of Scotland (RBS), le mariage royal devrait au final avoir un effet négatif d'environ 0,5 %, sur la croissance.

8000 journalistes attendus pour couvrir l'événement © Reuters

Il faut dire que 2 milliards de téléspectateurs sont attendus pour l'événement. Pour la presse papier, c'est la même effervescence. En France, Point de Vue prévoit pour le numéro phare du mariage de doubler son tirage habituel, passant de 350.000 à 700.000 exemplaires. Quant à Gala, vendu à 263.000 exemplaires, il va aussi déployer l'artillerie lourde, en augmentant de 25% son tirage habituel.

Chaque jour 9.000 commentaires en moyenne diffusés sur la toile

Avec comme sujet de prédilection, le mariage royal...

"Royal wedding" arrive en deuxième position des requêtes Google.com

Hier jeudi, le "Royal Wedding" était la seconde occurrence demandée sur Google.com par les internautes. "kate middleton wedding dress" arrivait en 6ème position.

Environ 1,1 million de personnes attendues à Londres © Reuters

C'est ce qui ressort des estimations des responsables du secteur du tourisme britannique. Soit 600.000 touristes de plus que d'habitude. A l'inverse de nombreux britanniques prévoient de quitter le pays pour partir en vacances. Grâce au jour férié accordé par le Royaume, ils n'avaient qu'à prendre 3 jours de congés payés pour bénéficier de 11 jours de vacances !

5500 demandes effectuées auprès des mairies de tout le Royaume-Uni pour faire des "Street-Party" © Reuters

Les Ecossais, fidèles à leur réputation d'indépendance, se sont montrés apparemment moins empressés de célébrer l'union du petit-fils de la reine Elizabeth II. A Glasgow, la première ville d'Ecosse, les autorités disaient ne pas avoir reçu une seule demande d'autorisation.