Le président américain a signé le texte après que le Congrès ait relevé mercredi soir le plafond de la dette du pays jusqu'au 7 février. M. Obama avait affirmé plus tôt lors d'une intervention à la Maison Blanche que les élus auraient à regagner la "confiance" des Américains après deux semaines d'affrontements politiques, et dit souhaiter cesser de gouverner "de crise en crise". Le Sénat américain puis la Chambre des représentants ont adopté successivement mercredi soir à de larges majorités un texte de compromis dévoilé quelques heures plus tôt, après d'intenses tractations et des semaines de péripéties parlementaires. Selon les termes du compromis, le Trésor est autorisé à emprunter jusqu'au 7 février, et l'Etat fédéral est financé jusqu'au 15 janvier. (Belga)

Le président américain a signé le texte après que le Congrès ait relevé mercredi soir le plafond de la dette du pays jusqu'au 7 février. M. Obama avait affirmé plus tôt lors d'une intervention à la Maison Blanche que les élus auraient à regagner la "confiance" des Américains après deux semaines d'affrontements politiques, et dit souhaiter cesser de gouverner "de crise en crise". Le Sénat américain puis la Chambre des représentants ont adopté successivement mercredi soir à de larges majorités un texte de compromis dévoilé quelques heures plus tôt, après d'intenses tractations et des semaines de péripéties parlementaires. Selon les termes du compromis, le Trésor est autorisé à emprunter jusqu'au 7 février, et l'Etat fédéral est financé jusqu'au 15 janvier. (Belga)