Le texte prévoit notamment que le consommateur pourra changer d'opérateur après 6 mois sans frais, tant pour l'abonnement téléphone, GSM, internet ou de télévision. Et si l'opérateur augmente ses tarifs, même s'il s'agit de simples indexations, le consommateur pourra passer à un autre opérateur sans frais aucun. Il s'agit de la transposition d'une directive européenne dans le cadre de la libéralisation du marché des télécommunications. (VIM)

Le texte prévoit notamment que le consommateur pourra changer d'opérateur après 6 mois sans frais, tant pour l'abonnement téléphone, GSM, internet ou de télévision. Et si l'opérateur augmente ses tarifs, même s'il s'agit de simples indexations, le consommateur pourra passer à un autre opérateur sans frais aucun. Il s'agit de la transposition d'une directive européenne dans le cadre de la libéralisation du marché des télécommunications. (VIM)