Si dans la désignation de M. Van Massenhove, c'est au final "le choix politique qui aura été déterminant", la CSC Transcom ajoute qu'elle jugera "l'homme sur son travail de terrain, comme nous l'avons toujours fait". Le nom du futur patron de la SNCB ne figurait en effet pas sur la liste des cinq candidats retenus pour diriger la compagnie ferroviaire. Un de ces candidats n'ayant pas satisfait aux conditions d'entrée, le comité ministériel restreint a alors complété la liste avec le nom de Van Massenhove. La CSC Transcom demande maintenant à ce l'on nomme quelqu'un à la tête de la filiale conjointe HR Rail, compétente pour la gestion du personnel. Le syndicat chrétien salue enfin la décision de plafonner les salaires des tops managers. "En espérant que les économies ainsi engrangées soient réinvesties dans le rail, qui en a bien besoin", souligne-t-on. (Belga)

Si dans la désignation de M. Van Massenhove, c'est au final "le choix politique qui aura été déterminant", la CSC Transcom ajoute qu'elle jugera "l'homme sur son travail de terrain, comme nous l'avons toujours fait". Le nom du futur patron de la SNCB ne figurait en effet pas sur la liste des cinq candidats retenus pour diriger la compagnie ferroviaire. Un de ces candidats n'ayant pas satisfait aux conditions d'entrée, le comité ministériel restreint a alors complété la liste avec le nom de Van Massenhove. La CSC Transcom demande maintenant à ce l'on nomme quelqu'un à la tête de la filiale conjointe HR Rail, compétente pour la gestion du personnel. Le syndicat chrétien salue enfin la décision de plafonner les salaires des tops managers. "En espérant que les économies ainsi engrangées soient réinvesties dans le rail, qui en a bien besoin", souligne-t-on. (Belga)