La Russie considère comme "inacceptable, illégale et absurde la décision de la banque JP Morgan Chase de bloquer le transfert de l'ambassadeur russe à Astana vers la compagnie d'assurance Sogaz sous le prétexte de sanctions contre la Russie", souligne-t-il dans un communiqué publié mardi soir. Sogaz est liée à la banque russe Rossia, qui fait partie de la liste des sociétés et individus ciblés par les sanctions américaines décrétées en réponse au rattachement de la Crimée à la Russie. "Washington doit comprendre que toute action hostile envers des diplomates russes ne représente pas seulement une violation grossière du droit international mais est un prélude à des mesures de représailles qui ne vont pas manquer d'avoir un effet sur le travail de l'ambassade et du consulat des Etats-Unis en Russie", avertit-il. "JP Morgan Chase a donc rendu un mauvais service" à l'administration américaine, souligne le ministère. (Belga)

La Russie considère comme "inacceptable, illégale et absurde la décision de la banque JP Morgan Chase de bloquer le transfert de l'ambassadeur russe à Astana vers la compagnie d'assurance Sogaz sous le prétexte de sanctions contre la Russie", souligne-t-il dans un communiqué publié mardi soir. Sogaz est liée à la banque russe Rossia, qui fait partie de la liste des sociétés et individus ciblés par les sanctions américaines décrétées en réponse au rattachement de la Crimée à la Russie. "Washington doit comprendre que toute action hostile envers des diplomates russes ne représente pas seulement une violation grossière du droit international mais est un prélude à des mesures de représailles qui ne vont pas manquer d'avoir un effet sur le travail de l'ambassade et du consulat des Etats-Unis en Russie", avertit-il. "JP Morgan Chase a donc rendu un mauvais service" à l'administration américaine, souligne le ministère. (Belga)