A la "table ronde" consacrée à la présence entrepreneuriale belge au Mondial, le roi Philippe était entouré, à sa droite, de Pieter Timmermans, l'administrateur délégué de la FEB, et à sa gauche d'André Papoular, le CEO de Schréder. Cette entreprise basée à Namur et présente dans plus de 30 pays a fourni l'éclairage pour plusieurs stades brésiliens. Schréder a notamment "éclairé" tout le stade Mineirao, à Belo Horizonte, dans lequel les Diables jouent mardi leur premier match de poules face à l'Algérie. Il est d'ailleurs prévu que le roi Philippe regarde le match en question dans les locaux de la FEB, sur le coup de 18h. Une salle y a été décorée pour l'occasion, avec faux tapis d'herbe verte et mini-goal, où le souverain visionnera le match en direct sur écran géant, entouré des 11 managers de la "table ronde" mais également d'une cinquantaine de chefs d'entreprise et des collaborateurs de la FEB. (Belga)

A la "table ronde" consacrée à la présence entrepreneuriale belge au Mondial, le roi Philippe était entouré, à sa droite, de Pieter Timmermans, l'administrateur délégué de la FEB, et à sa gauche d'André Papoular, le CEO de Schréder. Cette entreprise basée à Namur et présente dans plus de 30 pays a fourni l'éclairage pour plusieurs stades brésiliens. Schréder a notamment "éclairé" tout le stade Mineirao, à Belo Horizonte, dans lequel les Diables jouent mardi leur premier match de poules face à l'Algérie. Il est d'ailleurs prévu que le roi Philippe regarde le match en question dans les locaux de la FEB, sur le coup de 18h. Une salle y a été décorée pour l'occasion, avec faux tapis d'herbe verte et mini-goal, où le souverain visionnera le match en direct sur écran géant, entouré des 11 managers de la "table ronde" mais également d'une cinquantaine de chefs d'entreprise et des collaborateurs de la FEB. (Belga)