Quelques affrontements ont eu lieu entre la police et les dockers d'Anvers et de Gand, qui se sont désolidarisés en prenant la tête du cortège dès le départ et ont cherché à se confronter aux policiers, a indiqué la police. Les dockers ont également lancé des projectiles en direction des forces de l'ordre. En fin de parcours, la police a dû détourner une partie de la manifestation par le parc du Cinquantenaire pour éviter de se retrouver à nouveau face aux dockers. Peu avant la fin du trajet, au niveau de la rue de la Loi, les policiers ont dû faire usage de fumigènes, ainsi que d'autopompes pour éteindre le feu bouté par les manifestants et empêcher certaines personnes de se rendre au rond-point Schuman, siège des institutions européennes. Enfin, quelques membres du Vlaams Belang ont été aperçus sur le toit d'une station-service de la rue Belliard, ce qui a entraîné une agitation au sein du cortège. Plusieurs leaders syndicaux européens devaient prendre la parole vers 13h. La manifestation, qui doit se terminer aux alentours de 14h, était organisée pour proposer "une nouvelle voie pour l'Europe" et lutter contre le dumping social. (Belga)

Quelques affrontements ont eu lieu entre la police et les dockers d'Anvers et de Gand, qui se sont désolidarisés en prenant la tête du cortège dès le départ et ont cherché à se confronter aux policiers, a indiqué la police. Les dockers ont également lancé des projectiles en direction des forces de l'ordre. En fin de parcours, la police a dû détourner une partie de la manifestation par le parc du Cinquantenaire pour éviter de se retrouver à nouveau face aux dockers. Peu avant la fin du trajet, au niveau de la rue de la Loi, les policiers ont dû faire usage de fumigènes, ainsi que d'autopompes pour éteindre le feu bouté par les manifestants et empêcher certaines personnes de se rendre au rond-point Schuman, siège des institutions européennes. Enfin, quelques membres du Vlaams Belang ont été aperçus sur le toit d'une station-service de la rue Belliard, ce qui a entraîné une agitation au sein du cortège. Plusieurs leaders syndicaux européens devaient prendre la parole vers 13h. La manifestation, qui doit se terminer aux alentours de 14h, était organisée pour proposer "une nouvelle voie pour l'Europe" et lutter contre le dumping social. (Belga)