Noah Deledda est sculpteur sur métal. Mais pas n'importe quel métal. L'Américain, représenté en Europe par la galerie zurichoise Artbox, travaille à partir de cannettes de soda. Il commence par poncer les récipients pour retrouver l'aluminium d'...

Noah Deledda est sculpteur sur métal. Mais pas n'importe quel métal. L'Américain, représenté en Europe par la galerie zurichoise Artbox, travaille à partir de cannettes de soda. Il commence par poncer les récipients pour retrouver l'aluminium d'origine, les polit jusqu'à obtenir une brillance parfaite, siphonne le contenu puis déforme l'acier par des petites pressions du pouce et de l'ongle. " Les gens me disent qu'ils n'ont jamais rien vu de similaire ", rapporte l'artiste qui met en avant ses aptitudes ambidextres qui lui permettent de réaliser des dessins parfaitement symétriques. " Ce qui est ironique, c'est que l'objet est au contraire très familier mais il est montré d'une manière inhabituelle ", ajoute-t-il. Dépouillée de son revêtement commercial (mais pas de sa languette hautement identifiable), la cannette devient le support quasi abstrait de motifs géométriques basés sur la répétition. Influencé par le dessinateur et graveur M.C. Escher connu pour ses perspectives qui défient les lois de la physique, Noah Deledda crée autant de petits totems intrigants et malicieux.