En 2016, Mathieu Bonhomme s'emparait du héros créé par Morris pour un hors-série intitulé L'Homme qui tua Lucky Luke, un album où se glissait une noirceur inhabituelle dans l'univers western de nos enfances. L'essai était si co...

En 2016, Mathieu Bonhomme s'emparait du héros créé par Morris pour un hors-série intitulé L'Homme qui tua Lucky Luke, un album où se glissait une noirceur inhabituelle dans l'univers western de nos enfances. L'essai était si concluant que le même Bonhomme nous revient avec de nouvelles aventures de l'homme qui tire plus vite que son ombre. Cette fois, la tête de Lucky Luke est mise à prix: 50.000 dollars s'il est capturé vivant! L'occasion rêvée pour quelques-uns de ses ennemis de se venger ; l'occasion pour le lecteur de retrouver de vieilles connaissances. Mais attention: aucune forme de nostalgie dans ce Wanted Lucky Luke. Au contraire. L'album permet même à son auteur de gentiment se moquer de son héros, notamment sur le chapitre de ce brin d'herbe qu'il tient entre les lèvres depuis que la clope n'y est plus la bienvenue, mais aussi en le confrontant à trois soeurs un peu "garçons manqués" qui vont déstabiliser son armure de "poor lonesome cowboy". Ce qui nous confirme qu'à 75 ans bien sonnés, Lucky Luke a encore de fort beaux restes!