Parts de marché énormes, bénéfices hors normes, montagnes de cash : les actions des géants technologiques sont les plus plébiscitées du moment. Depuis le début de l'année, le cours des Faangtastic Five comme le...

Parts de marché énormes, bénéfices hors normes, montagnes de cash : les actions des géants technologiques sont les plus plébiscitées du moment. Depuis le début de l'année, le cours des Faangtastic Five comme les appellent désormais les brokers (pour Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Google) n'en finit plus de flamber à Wall Street, affichant des hausses entre 22 % (Google) et 32 % (Apple, Amazon) en passant par les 28 % pour Netflix. Résultat, le peloton de tête des plus grosses capitalisations boursières américaines n'est plus constitué que d'entreprises de la Silicon Valley : Apple (802 milliards de dollars), Alphabet (maison mère de Google, 678 milliards), Amazon (478 milliards) et Facebook (440 milliards). Soit au total plus de 2.400 milliards de dollars et plus que tout le poids boursier des entreprises qui composent le Dax allemand ou le CAC 40 français. Loin derrière ces Faangtastic Five, les Exxon Mobil (345 milliards) et autres Walmart (236 milliards) font quasiment figure d'anciennes gloires de l'économie du siècle passé.