C'est à Bruxelles que Volvo, désormais filiale du groupe Geely, a présenté la semaine dernière ses résultats annuels. Pour la sixième année consécutive, le constructeur nordique est en croi...

C'est à Bruxelles que Volvo, désormais filiale du groupe Geely, a présenté la semaine dernière ses résultats annuels. Pour la sixième année consécutive, le constructeur nordique est en croissance. En 2019, il a connu une progression de 8,5% de son chiffre d'affaires établi à 26 milliards d'euros. Soit plus de 700.000 voitures vendues. La Belgique participe activement à cette réussite puisque l'usine de Gand produit le best-seller de la marque : le SUV compact XC 40. En octobre, cette même usine, qui est à pleine capacité, démarrera la production du modèle 100% électrique pour des premières livraisons en fin d'année. Seul bémol à ce beau tableau : la marge opérationnelle reste sous pression et est même en légère baisse (5,2% contre 5,8 en 2018). Volvo travaille donc, comme les autres constructeurs, sur ses coûts et a lancé un plan de réduction de plus de 1.100 postes, principalement des cadres, des consultants et des contractuels.