David Letterman (1947) est un sacré marathonien: entre 1982 et 2015, il a présenté 6.080 épisodes de son talk-show sur les grands réseaux américains NBC et CBS. Le secret de ce tonitruant succès? Un ton coloré, libertaire mais convivial, offensif mais le plus souven...

David Letterman (1947) est un sacré marathonien: entre 1982 et 2015, il a présenté 6.080 épisodes de son talk-show sur les grands réseaux américains NBC et CBS. Le secret de ce tonitruant succès? Un ton coloré, libertaire mais convivial, offensif mais le plus souvent empathique. A la retraite de son épuisante quotidienne, la vedette n'a pas abandonné l'exercice télé. Au début 2018, Letterman a donc inauguré sur Netflix une série de sept shows aux invités prestigieux: Barack Obama, Jay-Z, George Clooney, etc. Un mix d'interview plateau à la bonne franquette devant un public chaud boulette et des reportages en extérieur où David suit volontiers la star dans son territoire privé. La formule semble échapper aux stéréotypes de la télévision américaine, généralement très calibrée, offrant un show pour une fois taillé dans la nuance. Après une seconde saison qui a permis de croiser Lewis Hamilton, Zach Galifianakis ou Kanye West, Netflix programme en cette fin octobre quatre nouveaux épisodes. A la vue du premier, consacré à Kim Kardashian West, on reste impressionné par la façon dont le journaliste parvient toujours à extraire des composantes humaines de ses invités... En plus, c'est souvent drôle, comme dans cette scène où il visite avec la Kim un magasin à la recherche du meilleur stylo disponible sur le marché...